Quelle est le différence entre le blogging et l’inbound marketing ?

Dans cette vidéo, je vous explique qu’elle est la différence entre le Blogging et l’Inbound Marketing

Quelle est la différence entre un bloguer et un inbound marketeur ?

Je vais répondre à une question assez intéressante qui m’est souvent posée : “Quelle est la différence entre le blogging et l’inbound marketing, entre un bloggeur et un inbound marketeur ?”. Disons le tout net, le blogging et l’inbound marketing sont exactement la même chose, basés sur les mêmes principes : génération de trafic, conversion de visiteurs en leads, conversion de leads en clients. Seulement, je vais quand même mettre une nuance entre les deux, nuance qui, selon moi, existe.

Les 4 niveaux

La différence entre blogging et inbound marketing c’est un peu comme l’exemple entre les souffleurs de verre et les industriels. Il y a 30 ou 40 ans ( Et la on voit que j’étais au dernier rang aux cours d’histoire 😉 ), il y avait des souffleurs qui créaient des bouteilles en verre, à la main ; les industries sont venues se mettre sur le marché et ont pris la place des souffleurs. Dans la compétition, les industriels ont été beaucoup plus forts, plus professionnels, ils ont automatisé le travail et donc ont obtenu des résultats. Ils ont pu vendre des bouteilles à un prix plus bas, en bref sur le marché ils ont écrasé les artisans. C’est à l’image de ce qui se passe dans beaucoup de marchés. Le blogging c’est un peu l’artisan de ce système, tandis que l’inbound marketeur va plutôt être un industriel professionnel. Le bloggeur et l’inbound marketeur vont se différencier, selon moi, sur 4 niveaux.

Le niveau esthétique

Aujourd’hui, beaucoup de bloggeurs vont travailler depuis leur chambre. Si l’inbound marketeur peut lui aussi voyager et travailler depuis sa chambre,la différence se fera au niveau du résultat esthétique. En effet, l’inbound marketeur va vouloir faire quelque chose de plus professionnel : rédiger un article, mettre une belle photo, pour ses give to sell il va faire de vrais beaux packagings, bref, il va utiliser toutes les notions de graphisme professionnel d’identité et de neuromarketing. C’est ce qui va faire pencher le visiteur ou le prospect vers l’étape de client grâce à l’esthétique. Donc, l’inbound marketeur va utiliser ces notions d’esthétique pour son site internet : la qualité des articles de blog, la qualité des packagings, la qualité des landings pages, la qualité visuelle des call to action, la couleur des call to action. Le bloggeur va faire quelque chose de plus artisanal, de plus “do it yourself” qui peut donner de très bons résultats mais, dans un marché conccurrentiel, il sera dépassé par l’inbound marketeur.

Le niveau technique

Ensuite, d’un point de vue technique, le bloggeur en général, même s’il y a des bloggeurs avec un niveau aussi professionnel que celui des inbound marketeurs, va travailler avec un WordPress de base, avec un template de base. Son WordPress va, évidemment, lui poser des problèmes techniques, il va planter ou/et il va se faire hacker, il va mettre à jour un plug-in qui va faire planter la machine, etc. Le bloggeur utilise en général des solutions gratuites ou peu chères qui vont lui créer des problèmes techniques. Il va passer beaucoup de temps à régler ces problèmes techniques plutôt que de faire évoluer son business. L’inbound marketeur, quant à lui, va utiliser une solution qui peut être WordPress mais infogérée, hébergée et maintenue par une société ; il va utiliser des plug-ins évolutifs et stables, bref il va mettre de côté la technique, la sous traiter, et va se concentrer sur le développement de son entreprise. Il y a d’autres paramètres qui font qu’un bloggeur est plus contraint par la technique qu’un inbound marketeur mais passons.

Le niveau marketing

Un bloggeur va vraiment avoir en tête, principalement, de se dire “je crée des articles de blog, je génère du trafic, je vais, pourquoi pas, utiliser un aweber, un auto-répondeur pour entrer mes prospects à l’intérieur et je vais envoyer un mail avec une promotion” : c’est un système d’inbound marketing, mais très simplifié. L’inbound marketeur, lui, va utiliser de l’A/B testing, il va tester deux pages pour voir quel est le produit qui se vend le plus ou quel est le meilleur titre. Il va plus se plonger dans tout ce qu’on appelle le web marketing, dans toutes les techniques qui permettent d’optimiser un système, plutôt que d’utiliser un système très simplifié. Au final, le résultat est toujours le même : dans un marché où il y a peu ou pas de concurrence, le bloggeur a totalement sa place, mais dans un marché qui devient de plus en plus concurrentiel, l’inbound marketeur va gagner des parts de marché de plus en plus conséquentes. Le bloggeur va devenir un artisan, un peu comme le souffleur de bouteille, qui va se dire “ je ne gagne pas ma vie, ça marchait avant mais plus maintenant”. L’inbound marketeur va toujours de l’avant pour aller chercher des nouvelles parts de marché, pour être toujours plus compétitif : c’est un compétiteur !

Le niveau organisationnel

C’est l’un des points les plus importants. L’indbound marketeur est quelqu’un qui va utiliser le même outil, à savoir le blog, en l’organisant. Evidemment il y a des différences techniques et des différences de qualité mais l’outil de base reste le blog. L’inbound marketeur va organiser sa façon de travailler comme une entreprise. Il va avoir un cahier, un carnet de route, une road map, il va se dire “Je vais rédiger 5 articles par semaine : tel jour, de telle à telle heure”, il va inscrire le résultat de ses ventes sur un document excel, il va travailler de façon professionnelle, organisée. Il ne va pas hésiter à sous-traiter la rédaction d’articles à des sociétés, ou a des gens à l’étranger, il va réfléchir comme un entrepreneur, comme une entreprise avec une véritable organisation d’entreprise. Son objectif est réellement de prendre des parts de marché sur la concurrence. Là aussi, c’est un vrai compétiteur. Le bloggeur, lui, va peut-être écrire sans se contraindre à un emploi du temps strict. Certains bloggeurs évidement, sans mettre en confrontation les deux, vont avoir le même niveau de travail, que l’inbound marketeur, mais on parle, ici, du bloggeur standard. Pour conclure, l’inbound marketeur veut atteindre le même but que le bloggeur. Le même but, globalement, c’est d’avoir une machine qui tourne et qui génère du business, pour lui, même durant ses congés. L’inbound marketeur ne travaille pas plus en étant organisé ; au contraire, cette organisation lui permet de travailler moins. Evidemment, le travail paraît plus élevé parce que, en proposant de la qualité – des contenus de meilleure qualité, des vidéos de meilleure qualité – on peut penser à un excès de perfectionnisme. C’est parfois le cas, sauf que, quand on arrive à produire en quantité égale à un bloggeur, avec un niveau de qualité supérieur, on pénètre un marché plus fortement, on gagne plus d’argent, plus de prospects rentrent et on peut aller plus longtemps en vacances dans l’année qu’un bloggeur.
Termes associés à cet article:
Partagez !
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on pinterest
Share on email
Guillaume Grelet
Guillaume Grelet
Expert en génération de prospects qualifiés à fort potentiel de signature de contrat ou d'achat via le canal "Search" de Google ad's et co-fondateur de l'agence de marketing digital "Business Antidote" spécialisée en génération de leads et acquisition de clients. Je met à disposition des lecteurs du blog et des clients de l'agence mon expérience de plus de 10 ans pendant lesquels j'ai formé plus de 900 entreprises, 4000 élèves, vendu plus de 1500 formations en ligne et généré + de 2 millions de vues sur Youtube.
Exprimez vos besoins et transmettez-nous votre numéro de téléphone, nous vous rappellerons rapidement.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.