illustration de l'article sur l'utilité du story telling en marketing

A quoi sert le storytelling ?

Nous avons tendance à penser que les histoires qui commencent par “Il était une fois » nous présentent seulement des bons et des méchants, qu’elles nous  emmènent dans un voyage qui, si nous sommes chanceux, s’achève sur une fin heureuse. Mais comment une présentation Powerpoint peut-elle intégrer ce schéma ? De même pour un spot télévisé visant la promotion d’un avantage particulier d’un produit ou une campagne de marketing dédiée à associer votre marque avec un certain ensemble d’images et de sentiments. Voyons dans les lignes qui suivent ce que le storytelling est capable d’apporter à une entreprise.

Premiers conseils

    Pour votre entreprise, un storytelling  est :

  • La raison pour laquelle votre société a été créée
  • Ce qui pousse votre équipe à venir travailler chaque jours
  • Ce qui a motivé la création de votre produit
  • Quels types de clients trouvent de l’intérêt à travailler avec votre marque et pourquoi
  • Un outil de renforcement de la relation
  • Un concept qui souligne votre présence sur le Web
  • Quelque chose qui concerne toute votre équipe
  • Un regard sur qui vous êtes en tant qu’entreprise
  • Une communication très directe
    Ce storytelling ne doit pas être :

  • Une tirade de longue haleine
  • Un blog
  • Un acte isolé
  • Une vision fragmentée de votre entreprise
  • Une histoire uniquement réservée à l’équipe marketing
  • Un coup de publicité
  • Une vidéo virale
  • Un outil pour manipuler les clients et prospects
  • Ennuyeux
  • Artistique

Le bon personnage et le bon message

Contrairement à ce que bon nombre de personnes pensent, le storytelling ne porte pas sur l’entreprise. Il s’appuie sur les clients et les avantages qu’ils obtiennent lors de l’achat d’un produit ou service. Les histoires les plus puissantes de la marque sont celles qui privilégient les clients comme s’ils étaient des stars. Il faut alors penser à son entreprise comme si elle était un personnage de soutien.

Souvent, les marketers s’attardent sur ce concept. Ils sont à la fois stressés de réussir la communication d’un message parfait, et confus quant à l’endroit où celui-ci devrait être placé au sein de l’entreprise. Il ne faut pas réfléchir trop longtemps à ce processus. Raconter une histoire est quelque chose que nous faisons naturellement. Le plus souvent, nous ne réalisons même pas que nous le faisons. Les marketers racontent des histoires de marque depuis des années au travers la publicité, les expériences, et ainsi de suite.

Le client sait parler des entreprises

Finalement, le plus grand problème est que, en ligne, le contenu est difficile à écrire. Les histoires ont tendance à se perdre lors des traductions et emportent alors dans leur chute l’intérêt des lecteurs. Mais alors, pourquoi ne pas laisser vos clients raconter votre histoire pour vous ?

C’est précisément ce que font certaines compagnies. Elles fournissent  un espace sur lequel les experts et les personnes en quête de conseils peuvent échanger. Elles proposent de découvrir comment certains de leurs clients ont pu solutionner leur problème en passant par leurs produits ou services. Cette approche peut bien entendu se faire par le biais d’un texte écrit mais aussi d’une vidéo.

Partagez !
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on pinterest
Share on email
Guillaume Grelet
Guillaume Grelet
Expert en génération de prospects qualifiés à fort potentiel de signature de contrat ou d'achat via le canal "Search" de Google ad's et co-fondateur de l'agence de marketing digital "Business Antidote" spécialisée en génération de leads et acquisition de clients. Je met à disposition des lecteurs du blog et des clients de l'agence mon expérience de plus de 10 ans pendant lesquels j'ai formé plus de 900 entreprises, 4000 élèves, vendu plus de 1500 formations en ligne et généré + de 2 millions de vues sur Youtube.
Exprimez vos besoins et transmettez-nous votre numéro de téléphone, nous vous rappellerons rapidement.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.