illustration de l'article sur les conseils pour écrire pour vendre

4 petits conseils en plus pour vendre avec l’écriture

Pour convaincre les contacts d’acheter ce que nous avons à vendre, que ce soit un produit ou un service, il faut, au-delà d’un talent d’écriture, au-delà d’une méthodologie dans la réalisation d’un texte, au-delà de l’application de certaines astuces, des notions complémentaires qui vont de la simplicité à la base solide, de l’écoute à l’utilisation de mots justes. Ce qui suit résume assez bien ce qui fera, de votre texte, celui qui sera lu, qui sera compris. Alors vous serez en position de force pour vendre. Découvrez ces quelques notions de base.

Faire simple

Le premier conseil est de toujours utiliser des mots qui fonctionnent avec les personnes que l’on essaie de convaincre. Pourquoi faire compliqué alors que des mots simples atteindront plus facilement et plus efficacement leur cible. Inutile de mettre des moyens immenses, de vouloir créer de grands concepts qui ne vendront pas grand chose. Le marketing n’est pas un jeu, c’est une affaire d’efficacité avant tout.

Commencer par une base solide

Ecrire nécessite une bonne base de départ. Ce qui fonctionne a souvent été déjà utilisé, autant s’en inspirer. Commencez dont par quelque chose de solide, qui a déjà fonctionné, et ensuite vous pourrez personnaliser vos propos. Certains textes ont déjà fait leur preuve, pourquoi ne pas vous en inspirer. Les avocats eux-mêmes, lors de leurs plaidoiries, s’inspirent d’une base qui a déjà connu la réussite, les concepteurs de sites web partent d’une structure et de codes de base déjà utilisés ; pourquoi ne feriez-vous pas pareil avant d’adapter, ensuite, votre texte selon ce que vous avez à dire plus personnellement ?

Etre à l’écoute

Les outils ont changé avec l’arrivée des réseaux sociaux. Ils permettent de se familiariser avec le langage utilisé par les prospects. Mais les réseaux sociaux ne sont pas un simple outil pour parler, les responsables marketing font l’erreur de penser qu’ils vont servir à envoyer un message et à en mesurer les retombées. Internet est, en effet, un grand terrain de jeu et ces réseaux doivent être utilisés pour s’ouvrir à un marché plus large.

Facebook ou Twitter vont vous permettre de mieux être à l’écoute de vos contacts, de vos prospects, d’apprendre à les connaître ; vous allez découvrir leurs envies, leurs peurs, leurs angoisses, leurs soucis, leurs désirs, leurs attentes, leurs insatisfactions. C’est une véritable mine d’or pour déterminer quels seront les mots- clés à inclure dans vos textes, et tout le langage que vous devrez employer, bien au-delà de la simple notion de référencement, de SEO. Alors, vous pourrez vous engager dans des campagnes de e-mailing, dans des blogs, et personnaliser vos écrits selon les attentes de vos contacts, selon leurs désirs.

Les mots justes

Utiliser les mots justes, c’est montrer que vous avez compris vos contacts, vos prospects. C’est vous placer dans un contexte favorable qui vous permettra, à votre tour, d’être bien écouté. Car, pour être écouté, il faut savoir aussi écouter. C’est la voix de la sagesse qui dit “Vous avec deux oreilles et une bouche, écoutez deux fois plus que vous parlez.” Cette écoute vous entraînera vers une meilleure connexion avec vos contacts.

Partagez !
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on pinterest
Share on email
Guillaume Grelet
Guillaume Grelet
Expert en génération de prospects qualifiés à fort potentiel de signature de contrat ou d'achat via le canal "Search" de Google ad's et co-fondateur de l'agence de marketing digital "Business Antidote" spécialisée en génération de leads et acquisition de clients. Je met à disposition des lecteurs du blog et des clients de l'agence mon expérience de plus de 10 ans pendant lesquels j'ai formé plus de 900 entreprises, 4000 élèves, vendu plus de 1500 formations en ligne et généré + de 2 millions de vues sur Youtube.
Exprimez vos besoins et transmettez-nous votre numéro de téléphone, nous vous rappellerons rapidement.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.